Avertir le modérateur

13/02/2011

Carnet de bord : jour 4

 

1930733668.JPGEncore un réveil très difficile pour notre troisième jour à Berlin. Nous prenons notre temps, déjeunons tous ensemble et passons une partie de l’après-midi à écrire des articles, charger quelques photos, et dérusher.

 

Nous avons un rendez-vous un peu plus tard avec Denis Carot, producteur chez Elzévir Films, à l’hôtel Mariott. L’endroit est bien entendu très luxueux. Une partie du marché est installé ici également, certains stands sont éparpillés dans les vastes étages du palace. Nous prenons le temps d’installer un beau plan en demandant l’autorisation au personnel de l'hôtel, et attendons le producteur. Nous devons faire vite car il est à Berlin seulement pour le week-end et enchaîne les rendez-vous… Nous discutons tout de même une demi-heure avec lui des différents projets qu’il défend actuellement.

Nous faisons un petit détour par le comptoir des accréditations afin de retirer des places pour le lendemain. Forcément la plupart des séances du dimanche sont inaccessibles ou complètes. Il y a une programmation très attendue ce jour là au Berlinale Palast : Les contes de la nuit de Michel Ocelot, Pina de Wim Wenders, et Cave of forgotten dreams de Werner Herzog. Il n’y aura donc pas de film pour nous demain malheureusement…

 

Nous nous rendons néanmoins au cinéma l’Urania, dans Berlin Ouest pour la séance du film Margin Call de JC Chandor, avec Kevin Spacey, Jeremy Irons et Demi Moore. Thriller palpitant ayant comme théâtre Wall Street au moment de la crise financière. Certain d’entre nous vont voir Life in a day de Kevin McDonald produit par Ridley Scott. Film-pari assemblant des images envoyées par les internautes via Youtube et montées ensemble offrant une sorte d’instantané de la journée du 24 juillet 2010 dans le monde, un témoignage de notre époque.

 

Après le film, il est temps de tous nous retrouver à l’appartement pour dîner et se répartir quelques taches pour l’avancée du projet. Nous passons un moment à travailler chacun de notre côté et commençons à boire quelques verres avant de décider de sortir dans un bar pas très loin : le Republik Bar. Nous sommes samedi soir mais les excès de la veille ont laissé des traces et courir dans les immenses clubs de Berlin n’inspire personne.

 

Nous arrivons donc dans ce bar à l’ambiance idéale pour nous ce soir : c’est assez petit, plein à craquer, la musique est festive, et le rhum coule à flot… Nous commandons une tournée de rhum-maté (découverte berlinoise à importer ici de toute urgence) et commençons à nous imprégner du lieu. Le bar a une mascotte : un type au style improbable, il passe de groupe en groupe pour raconter des blagues en allemand et se met à vous crier dessus d’un seul coup, sans raison apparente. Il est à moitié fou, aussi allumé qu’Iggy Pop à l’Octoberfest. Il va sur la piste et écarte la foule avant de se lancer dans des pas de danse endiablés, tel un Indien appelant la pluie, tel Nuage d’encens. J’oserais même ce jeu de mot ridicule : Nuage dansant. Nous voici donc là à siroter nos rhum-maté, danser, et draguer. Notre mascotte revient au milieu de la piste avec un joint d’environ un mètre de long et fait tirer une bouffée à tout le monde (un calumet de la paix en somme). La soirée se déroule ainsi pendant des heures : samedi soir, nous tenons encore le rythme…

HV

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu